Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retranscription de la vidéo

Lise Bachmann : Kti, tu es certifiée internationale en appreciative inquiry. Tu es même co-fondatrice du mouvement appréciatif, est-ce que tu peux nous en dire plus sur la contribution de cette approche ?

Kti Dossot : l’approche a quelques mots-clés : le premier, la confiance ; ensuite, la reconnaissance, la collaboration et la co-construction, la vision partagée et enfin la responsabilité et l’appropriation. Si on prend tous ces mots-clés, ça correspond quand même sacrément à ce dont nous avons besoin aujourd’hui dans le contexte qu’on traverse, à savoir pourquoi on est là, savoir à quoi on est utile, quel sens ça a, être engagé dans des projets collectifs. Donc, à ce titre-là, oui, l’approche appréciative contribue complètement, et j’irais même jusqu’à dire qu’on est dans un contexte où c’est la nécessité de rester vivant. Elle contribue totalement à ça vu l’importance qu’elle attache à l’humain.

Lise Bachmann : d’accord, c’est très important. En termes de résultats Kti, ça donne quoi ?

Guide offert : "2x plus de chances de réussir sa carrière professionnelle"

Kti Dossot : ça donne des résultats visibles et moins visibles. Les résultats visibles, c’est une approche, par ailleurs, très pragmatique avec un processus rigoureux, donc qui mène à des résultats qui sont des projets que le collectif met en œuvre au sein d’une entreprise pour soutenir une vision qui aura été partagée. Ce sont les parties visibles. Moins visibles, il y a l’impact sur l’humain. Les liens qu’elles créent, la reconnaissance, la prise de conscience des compétences des uns et des autres, l’appropriation, et avec tout ça l’engagement.

Lise Bachmann : donc l’engagement, Kti, évidemment ce que tout leader attend de ses équipes, en quoi l’appreciative inquiry accélère cet engagement ?

Kti Dossot : elle accélère l’engagement parce que d’une part, elle implique toutes les parties prenantes, donc tout le monde est engagé. Ensuite, on est dans la co-construction, donc on est dans une forte responsabilisation, on est dans la reconnaissance, chacun se sent engagé- je n’ai pas d’autres mots- avec ce qu’il est, avec ce qu’il apporte, avec ses compétences, ses richesses et ses talents. Et j’ajouterais même que l’engagement puis le résultat de façon pérenne, parce que justement comme on est dans la co-construction, tout le monde s’est approprier ce qui se passe. Donc, on a moins de résistance, et on a un résultat qui s’installe dans la durée avec l’appropriation et la reconnaissance de chacun.

Lise Bachmann : très intéressant Kti, la reconnaissance- juste pour situer, 50% des salariés, aujourd’hui, souffrent d’un manque de reconnaissance. Donc, en effet, c’est un fabuleux moyen d’accélérer le sujet, c’est un beau levier. Merci Kti pour ce témoignage, nous te retrouverons dans d’autres vidéos. Si vous avez apprécié cette vidéo, n’hésitez pas à la liker. Si vous voulez en savoir plus et retrouver Kti Dossot, n’hésitez pas à rejoindre le programme Digital Womaccelerator.

Kti Dossot : merci !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guide offert : "2x plus de chances de réussir sa carrière professionnelle"

error: Content is protected !!

Guide offert :  2x plus de chances de réussir sa carrière professionnelle