Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retranscription de l’interview : À quoi ressemblera la banque du futur ?

Lise Bachmann : Bonjour, Xavier Gomez, j’ai l’immense joie de t’accueillir aujourd’hui, expert de la Fintech, finance et technologie, associé. Également à la tête de ton entreprise INVYO et membre de nombreux réseaux, dont Le Club du XXIe siècle. Xavier, est-ce que tu peux nous en dire plus sur toi et ton entreprise qui repère et analyse les tendances du marché pour le futur of banking ?

Xavier Gomez : Bonjour, Lise, merci de m’inviter. Donc Xavier Gomez, j’ai plus de 20 ans d’expérience dans le monde bancaire et financier à différentes positions, top management entre Londres, Paris et Zurich pour le groupe Crédit Suisse et Pictet, donc je peux dire que je connais humblement bien le monde bancaire, surtout sur ces 10 dernières années avec tout ce qui s’est passé. J’ai décidé avec les anciens du Crédit Suisse de créer la société INVYO qui est spécialiste du big data et du natural language processing, spécialisée pour les services financiers. On scrape pas mal de données et de tendances pour le compte des banques, des compagnies d’assurance, des cabinets de conseil spécialisés en finance et des fonds d’investissement, early stage et du Private Equity pour leur donner des tendances de marché, quelles sont les sociétés à acheter, quels sont les services bancaires qui fonctionnent le mieux, la surveillance des concurrents, tout ça sous forme de data.

Lise Bachmann : Très intéressant. Est-ce que tu vois des évolutions dans ce secteur bancaire et ses disruptions à venir, qu’est-ce que tu peux nous en dire ? Dans quel ordre ça va arriver ?

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves

Xavier Gomez : Dans la Fintech, on a un sous-secteur aujourd’hui qui se détache, qui est le secteur des paiements, celui que l’on peut voir sur son application tous les jours. Très clairement, on voit de grosses boîtes de tech, notamment des Apple qui sortent des Apple Pay, Amazon, Amazon Pay. Sur le côté paiement, il y a des investissements qui sont monstrueux, afin de faciliter l’espérance d’achat auprès des consommateurs de base, pour tous qui le veulent, quelle que soit la plateforme, que ça soit internet et surtout mobile.

Lise Bachmann : Et surtout mobile. Là, tu es presque en train de me dire qu’on parle d’Amazon et de Google comme de futures banques ?

Xavier Gomez : Pour moi, c’est ces GAFA là, quels qu’ils soient, même Facebook, qui ont des velléités d’aller taquiner un peu le service financier et donc, éventuellement, concurrencer les banques, voire les assureurs, afin éventuellement de disrupter ce marché-là et d’améliorer l’expérience client.

Lise Bachmann : D’accord. En parlant d’expérience client, Xavier, quelle est l’offre de valeur de ces nouveaux services pour les clients B to C, B to B ?

Xavier Gomez : Très clairement, faciliter l’acte d’achat. Souvent, je disais à mes ex-stagiaires en salle de marché : « Si tu n’as pas d’argent, achètes-en », c’est un peu arrogant, mais ça veut dire quoi ?

Lise Bachmann : Très pertinent.

Xavier Gomez : Aujourd’hui, vous avez un Amazon qui vous donne une plateforme sur laquelle une entreprise peut faire son business, mais vous permet aussi de vous financer. Il vous prête de l’argent à des taux d’intérêts différents, ce qui vous permet d’être financé en tant que société et de faire du commerce. Donc tout est intégré.

Lise Bachmann : Un package qui facilite la vie, finalement, de l’entrepreneur.

Xavier Gomez : De l’entrepreneur et du client de l’autre côté, où avec Amazon Prime, vous avez une livraison assez rapide, vous avez une analyse de vos besoins grâce à la data et on vous pousse un certain nombre de produits qui sont pertinents, et l’acte d’achat est sans friction. C’est-à-dire que même si vous n’avez pas forcément les moyens, ça se fait assez rapidement, ce qui pousse d’ailleurs la consommation.

Lise Bachmann : C’est simple, facile, pas cher et c’est là où, en effet, ces GAFAM ou ces bâtisses performent très bien.

Xavier Gomez : Exactement.

Lise Bachmann : Nos solutions européennes, est-ce que tu peux nous en parler un peu ? Quelles sont nos solutions d’avenir, une belle réussite européenne dans le domaine de la finance ?

Xavier Gomez : Le sujet aujourd’hui, c’est que dans les Fintech, si on parle de Fintech européenne, en termes de valorisation et de réussite notamment globale, internationale, ça vient de l’Angleterre qui vient de sortir de l’Europe avec notamment le sous-secteur de la Fintech qui s’appelle les néo-banques, qui sont des banques sans réseau physique.

Lise Bachmann : Oui, réseau physique, bien sûr.

Xavier Gomez : Comme on peut connaître en France avec la Société Générale, le Crédit Agricole… donc ce sont des réseaux, entre guillemets, virtuels avec les Revolut, les Monzo, les Sterling Bank, qui ont une croissance assez importante, notamment Revolut qui, l’année dernière en 2019, a atteint 12 millions de clients, cette année ils ont un objectif de ..

Lise Bachmann : Ils sont partis en quelle année ?

Xavier Gomez : Ils sont partis en 2014.

Lise Bachmann : D’accord. 12 millions en six ans.

Xavier Gomez : Voilà, ce qui fait pâlir d’envie certains acteurs, je pense notamment à Orange Bank ou d’autres filiales online de grandes banques, je pense à des néo-banques de BNP ou les ..

Lise Bachmann : BforBank.

Xavier Gomez : Voilà, les BforBank, Ma French Bank de La Poste et ainsi de suite. Donc, c’est une croissance relativement importante avec des ouvertures de filiales un peu partout dans le monde et une velléité qui est pareille, de faciliter les services bancaires à la fois pour le consommateur de base avec de nouveaux services tels que la crypto, des investissements aussi si vous voulez acheter des actions, vous faire un portefeuille avec des coûts très peu élevés et une expérience client qui est très facile.

Lise Bachmann : D’accord. Une dernière question, pour tous les ambitieux, hommes et femmes, bien sûr, qui ont envie de garder un coup d’avance dans le domaine de l’innovation, là, je parle en général, quel est ton meilleur conseil ?

Xavier Gomez : Il y en a plusieurs. Aujourd’hui, pour être up to date, ce que je conseillerais, c’est de se former côté éducation, je crois fortement à l’éducation tout au long de la vie, et d’être au point de l’information de ce qui se fait. C’est-à-dire de connaître les solutions de growth hacking, connaître tout ce qui est critical thinking, de savoir ce que c’est et de l’adapter à son cœur de métier pour voir le futur…

Lise Bachmann : Du business, oui.

Xavier Gomez : De sa fonction, comment il va évoluer. Est-ce que ça va mourir ? Est-ce que ça va être transformé avec l’impact de l’intelligence artificielle ? Ou ce genre de choses, donc pour pouvoir anticiper tout simplement.

Lise Bachmann : Très important. Merci énormément, Xavier, pour ce précieux témoignage. J’espère que vous avez apprécié. N’hésitez pas à liker cette vidéo et nous nous retrouverons bientôt pour d’autres témoignages de Xavier Gomez.

Xavier Gomez : Merci, Lise.

Lise Bachmann : Bonne journée.

Xavier Gomez : Au revoir.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves