Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
⏱ Temps de lecture : 11 minutes

Il est plus que jamais important d’avoir un plan de développement professionnel qui vous guide tout au long de votre carrière.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’ont en commun Elon Musk, Jeff Bezos ou encore Bernard Arnault et Angeles Garcia-Poveda ? Au-delà d’une réussite hors norme due à leurs compétences, leurs dons et leur intelligence, tous ont élaboré un plan de développement professionnel.

À l’inverse, ceux qui ne s’en soucient guère risquent non seulement de rater des opportunités d’évolution de carrière, mais envoient également un mauvais signal à leur employeur.

C’est pourquoi j’ai souhaité vous livrer dans cet article mes 11 meilleurs conseils pour booster votre carrière et atteindre le succès que vous méritez.

Développement professionnel

Développer ses talents

Mon premier conseil en développement professionnel est de cultiver vos talents, c’est-à-dire les exercer et les développer. Vous y parviendrez tout au long de votre vie si vous avez une mentalité de croissance. Investissez donc en temps et en énergie pour acquérir de nouvelles compétences et vous former. C’est de loin la meilleure façon de continuer à vous améliorer et de booster votre carrière. Investissez en vous-même, c’est le meilleur investissement que vous puissiez faire.

Dans une entreprise, une personne qui tend à développer ses talents aime collaborer, partager des informations et rechercher des solutions innovantes. De même, elle est capable de reconnaître ses erreurs et se distingue de ceux qui ont un état d’esprit fixe, n’osant prendre aucun risque de peur de l’échec ou du jugement extérieur.

Une mentalité de croissance se développe également en acceptant l’imperfection et en reconnaissant les défis en tant qu’opportunités d’apprentissage. Comment ? Tout d’abord en utilisant l’introspection comme outil de connaissance de soi. Cerner ses propres limites favorise l’émergence du désir de les dépasser.

Ensuite, il s’agit d’être conscient du processus à l’œuvre dans l’apprentissage. Notez vos progrès, même les plus minimes et ne vous focalisez pas sur le résultat escompté. En agissant de la sorte, vous arrêterez d’avoir des croyances limitantes sur vos capacités. 

Vous allez sans cesse avancer vers vos objectifs. N’oubliez pas, comme le dit le coach en développement personnel Anthony Robbins, que la majeure partie des personnes surestime ce qu’elle peut accomplir en 1 an, mais sous-estime ce qu’elle pourrait réaliser en 10 ans.

Développer sa capacité à innover

Nous rencontrons toutes et tous des difficultés et des obstacles dans notre vie professionnelle. Cela est inévitable. Parfois, ces événements négatifs sont juste des désagréments, mais il arrive qu’ils aient un impact conséquent. Cela dépend en partie de la façon dont vous vous positionnez : êtes-vous proactif ou réactif ?

Je m’explique : si vous attendez qu’un problème se présente pour réagir, vous êtes réactif. C’est une manière de faire que partagent beaucoup de personnes. Néanmoins, cela crée un stress important et ajoute des défis supplémentaires dans votre vie.

En revanche, si vous adoptez une démarche proactive, vous vous serez déjà préparé au problème. Vous aurez donc eu le loisir d’y réfléchir et d’envisager des pistes de résolution. Le problème sera là dans les deux cas, mais vous y ferez face avec plus de sérénité, car vous aurez le sentiment de contrôler la situation.

Une personnalité proactive ne se focalise pas sur les problèmes, mais sur les solutions. Elle cherche à gagner du temps et à faire avancer les choses en innovant. L’idée est de toujours avoir une longueur d’avance, que ce soit dans votre secteur d’activité mais également dans votre vie personnelle.

Entourez-vous aussi de collaborateurs proactifs qui désirent rester en tête de course. Cela vous permettra d’être au fait des meilleures pratiques dans votre domaine, car vous vous nourrirez des expériences des autres. Et ils apprendront également de vous ! En un mot, entourer vous des meilleur(e)s marquera aussi votre empreinte de leader 3.0.

Prendre des responsabilités au travail

Il n’y a rien de pire que de s’ennuyer au travail et de ne pas y trouver de sens ! Pour rendre vos journées intéressantes, épanouissantes et envisager éventuellement un meilleur emploi, vous devez d’abord trouver de nouveaux défis dans votre poste actuel. Cela montrera vos compétences, votre ambition et sera bien accueilli si vous apportez des idées nouvelles particulièrement utiles à l’entreprise.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de vous torturer l’esprit. Vous pouvez par exemple parler à votre supérieur hiérarchique de vos responsabilités actuelles et vous renseigner s’il y a d’autres projets dans lesquels vous pourriez vous impliquer. Essayez aussi de présenter de nouvelles perspectives de résolution sur les problèmes qui apparaissent.

Faire le choix de prendre des responsabilités vous valorisera et donnera un sens à votre travail. Créer vos propres défis montrera par ailleurs vos capacités de leadership. À terme, cela peut aussi vous conduire vers un nouveau poste mieux rémunéré et plus intéressant. Songez-y…

Ceci dit, votre objectif ne doit pas être exclusivement celui d’impressionner votre employeur. Faites-le d’abord pour vous. Car c’est l’image de vous-même qui se reflète dans votre travail. En ayant cet état d’esprit, vous êtes plus enclin à vous améliorer continuellement.

Voici mon conseil : si vous souhaitez prendre en main votre carrière, vous devez énoncer clairement vos objectifs de développement professionnel, personnel et même patrimonial. Vous aurez ainsi une vision plus réaliste du chemin à parcourir. Ne soyez pas timide et bannissez la passivité. En effet, si vous détestez les conflits, il se peut que vous adoptiez naturellement un comportement passif et fassiez passer les besoins des autres avant les vôtres. Cela est parfois utile pour entretenir de bonnes relations, mais cela ne peut être qu’un un frein à votre réussite professionnelle. Mesdames, c’est notamment à vous, qui avez le plus besoin de prendre ce recul, que mon message est adressé 😉

Développer son intelligence émotionnelle

Lorsque l’on s’est mis à parler du quotient émotionnel dans les années 1980, les gens furent surpris de voir à quel point il est prédicteur d’une réussite personnelle et professionnelle. Certaines études montrent par ailleurs que des personnes avec un quotient intellectuel moyen surpassent des QI plus élevés du fait de leur intelligence émotionnelle.

Autant dire que le quotient émotionnel a un impact énorme sur votre carrière. Lorsque vous êtes doté d’une bonne intelligence émotionnelle, vous comprenez mieux vos sentiments et ceux des autres. Le lien relationnel est tout simplement meilleur. Non seulement vos compétences communicationnelles sont améliorées, mais en plus vous avez des compétences sociales pour décrypter les émotions, les comportements et les motivations de votre interlocuteur. Vous pouvez ainsi réagir de manière appropriée et gérer avec succès les interactions.

Daniel Goleman, psychologue et auteur du livre L’intelligence émotionnelle, relate que les employés dotés d’une intelligence émotionnelle élevée ne sont pas offensés par les critiques, mais y voient plutôt une opportunité d’améliorer leur travail.

Toujours selon ce spécialiste, les personnes qui ont une intelligence émotionnelle élevée sont capables de faire travailler leurs émotions pour elles plutôt que contre elles. En sachant gérer vos émotions de manière positive pour réduire le stress, bien communiquer avec les autres, faire preuve d’empathie et surmonter les obstacles, vous pouvez établir des relations solides, réussir dans votre profession et prendre des décisions éclairées sur les choses qui comptent le plus pour vous.

Cet ensemble de compétences peut être inné chez certains. Mais cela peut également être appris et développé par la pratique intentionnelle. Autrement dit, faites usage de votre mentalité de croissance et soyez ouvert à l’amélioration de votre intelligence émotionnelle. Et à toutes les entreprises qui souhaitent développer cette intelligence émotionnelle au niveau de leurs équipes voire communautés, je recommande vivement de vous pencher sur la solution mêlant IA + EQ de la startup Team EQ avec laquelle j’envisage un partenariat.

Développer son sens politique

Pourquoi est-ce si important ? Développer son sens politique favorise les relations au travail et renforce la confiance réciproque. D’une manière plus large, cela signifie apprendre à devenir un meilleur leader.

Un leader sait faire confiance et déléguer des responsabilités. Un dirigeant est une personne possédant un bon sens politique qui incite ses collègues à travailler en cohésion pour atteindre un objectif commun.

On ne devient pas du jour au lendemain un leader performant avec des compétences politiques avérées. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’on y arrive avec un peu d’entraînement et de constance. 

Pour commencer, pratiquez la pleine conscience. Pensez à ce que vous prévoyez de dire dans n’importe quelle situation de travail. Le contrôle des pensées est essentiel ; les managers sont plus efficaces lorsqu’ils ne laissent pas libre cours à tout ce qui leur traverse l’esprit.

De même, une bonne communication et la transparence sont des compétences politiques à développer. Cela veut dire attirer l’attention sur les problèmes rencontrés en toute franchise et honnêteté.

Ensuite, un leader a de solides compétences sociales et sait comment interagir de manière efficace. Pour améliorer votre sens politique, observez différentes situations et essayez d’interpréter les significations des comportements de chaque personne.

Dernier point : la stratégie d’un leader n’est pas de distribuer des cartes de visite à tout bout de champ. Lorsque vous avez un bon sens politique, vous réseautez petit à petit, en mettant l’accent sur l’établissement de relations d’affaires significatives. Le réseautage n’est jamais unilatéral. Si vous vous attendez à ce qu’il le soit, vous n’allez pas avancer dans votre carrière. Être politique, c’est être à l’aise avec des relations professionnelles réciproques.    

Améliorer sa communication

Vous passez beaucoup de temps avec vos collègues, il est donc essentiel d’établir de bonnes relations avec eux. Après tout, la cohésion d’équipe repose sur des relations de travail matures.

Avoir des relations professionnelles positives pose les bases de votre réussite. Parce que le rôle de chaque personne dans votre entreprise affecte directement ou indirectement votre performance, il est important d’entretenir ces relations afin de pouvoir travailler en harmonie avec l’équipe.

Pour améliorer vos relations de travail, aidez vos collègues chaque fois que vous le pouvez et engagez une communication ouverte et sincère avec eux. Cela concourt à établir la confiance et à renforcer l’esprit d’équipe. Et votre vie professionnelle n’en sera que beaucoup plus agréable.

S’il est très important de développer des relations positives avec les personnes de votre secteur, ne négligez pas pour autant celles qui sont dans d’autres services. Assurez-vous d’accueillir la diversité, tant dans les cultures que dans les idées, en écoutant ce que les autres ont à vous dire. Tenez compte des différents points de vue avant de prendre une décision et reconnaissez que l’expérience de vos collègues peut vous enrichir. Si les personnes avec lesquelles vous travaillez voient que vous les appréciez pour ce qu’elles vous apportent, vous aurez plus de chances d’entretenir de bonnes relations avec elles. “Aimer les gens” pourrait presque devenir une des soft skills du leader 3.0 !

Développer son leadership

Certaines personnes ont la chance d’être des leaders nés, mais si cela n’est pas votre cas, pas de panique. Tout le monde peut développer les compétences nécessaires en management avec un peu de pratique. Vous voulez booster votre carrière ? Vous devez être prêt à vous mettre au travail !

Un bon manager doit avoir une discipline rigoureuse dans sa vie professionnelle (et personnelle) pour être un leader efficace et un modèle. En effet, la majeure partie des gens jugera votre capacité à diriger sur l’exemplarité dont vous faites preuve au travail.

Pour ce faire, respectez toujours votre parole, les délais, les rendez-vous et sachez mettre fin aux réunions à l’heure. Par ailleurs, n’hésitez pas à prendre davantage de responsabilités et à vous former afin de développer vos compétences en leadership. Sortir de votre zone de confort est la seule façon d’apprendre quelque chose de nouveau, et ce faisant, vous serez remarqué par les cadres de votre entreprise comme étant enclin à prendre des initiatives.

Un vrai leader n’a aucun mal à écouter les autres. Vous ne devriez pas vous sentir menacé lorsque quelqu’un n’est pas d’accord avec vous, remet en question votre réflexion ou émet des idées qui lui sont personnelles. Gardez l’esprit ouvert et sachez reconnaître les talents de chacun. Si vous apprenez à valoriser et à respecter les autres membres de votre équipe, ils seront davantage susceptibles de se mettre au travail pour vous.

Autre point important : il faut savoir motiver les membres de votre équipe. Mettez les gens au défi et encouragez-les fréquemment. Donnez-leur en même temps une vision claire des objectifs. Leur motivation dépend directement du sens qu’ils donnent à leur travail.

En résumé, de bonnes compétences en leadership sont essentielles pour faire avancer votre carrière, mais comme vous pouvez le voir, le leadership est bien plus que le simple fait d’être responsable. « Si vos actions inspirent les autres à rêver plus, apprendre plus, faire plus et devenir plus, vous êtes un leader », ainsi parlait le sixième président des États-Unis, John Quincy Adams.

Élaborer un plan de carrière

Si vous souhaitez faire évoluer votre carrière, il vous faut élaborer un plan de développement des compétences, autrement dit un plan de carrière. Celui-ci listera les objectifs professionnels que vous espérez atteindre et les voies que vous prendrez pour y parvenir. Il doit s’agir d’un document évolutif qui s’adapte au fur et à mesure que vous acquérez de nouvelles connaissances et compétences.

Selon les objectifs que vous visez, compilez toutes les informations possibles concernant les :

–        Compétences requises

–        Connaissances requises

–        Exigences de l’emploi

–        Exigences technologiques

Une fois que vous avez rassemblé toutes ces informations, déterminez quand et comment vous pouvez acquérir les compétences nécessaires à votre évolution professionnelle. Vous devrez peut-être suivre des cours du soir ou en ligne. Vous pourrez aussi participer à un séminaire pour améliorer vos connaissances, ou rejoindre le programme Womaccelerator et sa communauté des Womers.

Décidez du temps que vous souhaitez investir dans votre développement professionnel, car vous devez trouver un équilibre entre vos besoins professionnels et votre vie personnelle. Vouloir trop en faire risque de vous épuiser rapidement. Vous devez déterminer quelles sont les activités prioritaires en regard de votre temps disponible.

De même, il est judicieux d’inclure une liste d’objectifs avec des échéances réalistes. Comme pour la plupart des plans, l’exécution est essentielle au succès. Assurez-vous de le suivre. Vous améliorerez non seulement votre confiance en vous, mais également vos possibilités d’évolution de carrière.

Enfin, prenez le temps de mettre à jour votre profil LinkedIn et votre CV chaque fois que vous améliorez vos compétences.

Réussir sa mobilité

Il arrive parfois que le travail devienne frustrant, répétitif ou encore inintéressant. À ce moment-là, vous regardez avec envie le poste de certains de vos collaborateurs et commencez à explorer les pistes qui pourraient vous y conduire. Peut-être qu’un de vos collègues a déjà vécu une telle expérience ? Suivre le chemin de quelqu’un est toujours plus facile que d’en emprunter un nouveau.

Avant de donner une nouvelle direction à votre parcours professionnel, commencez par vous renseigner sur les postes disponibles dans votre entreprise, à quelle échéance ils pourraient se libérer et s’il y a d’autres candidats. Récoltez le plus d’informations possible sur les nouvelles fonctions que vous briguez. Êtes-vous sûr que cela en vaut la peine ? Combien de temps pensez-vous y rester ? Quelle est la vraie raison de cette demande de mobilité ? Posez-vous ces questions et répondez sincèrement. 

Avant d’approcher une personne des ressources humaines, parlez-en d’abord à votre manager. Si vous quittez votre poste, cela peut entraîner de nombreux problèmes concernant la productivité, l’organisation et le calendrier du service. Demandez simplement comment faire un changement de carrière au sein de l’entreprise. Donnez les raisons concrètes pour lesquelles vous souhaitez changer de rôle dans votre société et s’il est possible de le faire dans un proche avenir. 

Soyez calme et confiant. Votre manager est censé prendre votre parti après cette conversation et vous aider à contacter les cadres supérieurs, les persuader de vous donner une chance et prouver que vous êtes suffisamment qualifié. 

Parfois, vous allez devoir vous former pour acquérir les compétences nécessaires au nouveau poste. Vous pouvez dans ce cas utiliser vos droits au Compte Personnel de Formation (CPF).

Quoi qu’il en soit, la mobilité interne est l’occasion de relever de nouveaux défis et de relancer votre carrière.

Développer un réseau professionnel

Les gens sont naturellement enclins à traiter en affaires avec les personnes qu’ils connaissent. Avoir un solide réseau professionnel vous aide à progresser dans votre carrière d’une manière que vous ne pourriez pas faire seul. Le réseautage professionnel a donc deux atouts principaux :

–        C’est un moyen de vous mettre en relation avec des personnes qui peuvent vous aider à améliorer votre expertise, vos connaissances et vous apporter de nouveaux contacts.

–        Il peut vous aider à rester au fait des possibilités d’avancement dans votre carrière.

Afin de développer votre réseau, vous devez être prêt à sortir de votre routine et participer à des événements professionnels, ce qui peut vous sembler inconfortable au début. Cependant, une fois que vous l’aurez fait plusieurs fois, non seulement vous vous y habituerez, mais vous allez renforcer votre réseau à mesure qu’il se développera. Recherchez activement les événements de réseautage dans votre région. Si besoin, allez-y avec un collègue pour vous donner plus d’assurance.

Vous pouvez également développer votre réseau via les réseaux sociaux, par exemple LinkedIn. C’est le réseau professionnel le plus plébiscité et il a une portée internationale. Cela reste cependant virtuel, et une rencontre dans la vie réelle ou en visio est bien souvent plus fructueuse.

Développer ses compétences professionnelles

Faire en sorte que vos compétences professionnelles restent à jour dans notre monde en constante évolution est essentiel à votre réussite sur le long terme. En effet, votre formation ne s’arrête en aucun cas à votre diplôme. S’informer des nouvelles tendances de votre secteur vous aidera à être un bon professionnel, à progresser dans votre carrière et facilitera votre mobilité. 

Partout dans les espaces francophones et anglophones, vous trouverez de nombreux séminaires et des conférences pour vous maintenir à la pointe de l’actualité. De même, le développement professionnel continu peut se faire sous la forme d’écoute de podcasts qualitatifs ou de lecture d’ouvrages de référence. Profitez aussi du temps libre que vous avez dans les transports en commun pour continuer à vous former.

Si vous souhaitez développer efficacement vos compétences professionnelles, il y a trois étapes essentielles à respecter :

  1. Suivre une formation : assistez à un atelier, suivez un cours, lisez un article ou un livre, observez quelqu’un qui excelle dans un domaine particulier.
  2. Pratiquer.
  3. Obtenir du feedback : évaluez vos progrès, identifiez les domaines dans lesquels vous vous êtes amélioré et le chemin qui reste à parcourir.

Vous pouvez par ailleurs développer vos compétences professionnelles et booster votre carrière en suivant une formation en ligne. Womaccelerator vous offre une flexibilité inégalée, afin d’acquérir exactement les compétences dont vous avez besoin pour viser l’emploi de vos rêves et gagner 10 ans dans votre vie professionnelle.

Pour conclure, l’objectif d’un plan de développement professionnel est de créer un espace et une opportunité de vous épanouir. Naviguez avec curiosité et explorez de nouveaux horizons. Vous pourriez être agréablement surpris par ce que vous découvrirez sur vous-même en cours de route !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
A lire aussi  Le programme Womaccelerator : c'est parti !