Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si vous avez envie de réussir, le meilleur moyen d’y parvenir est de savoir comment se fixer des objectifs et les atteindre.

Vouloir atteindre les sommets est un extraordinaire moteur de vie. Avoir un projet d’envergure donne des ailes et je vous garantis que vous vous lèverez chaque matin avec une énergie de champion !

La plupart du temps, si l’on renonce à décrocher la lune, c’est par crainte de ne pas y arriver, par manque de motivation ou par procrastination. Mais, quel que soit le motif qui vous arrête dans votre élan, n’oubliez jamais que viser la première place ne vous demandera pas beaucoup plus d’efforts que de vous contenter de la seconde.

Comment se fixer des objectifs et les atteindre

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves

Qu’est-ce qui vous empêche d’avoir en ligne de mire un objectif ambitieux ?

La cause numéro 1, c’est la peur de l’échec. C’est un sentiment qui vous paralyse et vous contraint à faire du sur place. Je suis certaine que lorsque vous étiez jeune, vous étiez rempli d’enthousiasme et rien ne vous arrêtait. C’est au premier insuccès que vous avez découvert avec stupeur qu’il est possible de se donner beaucoup de mal et de ne pas atteindre son but. Cela a peut-être été la mention « bien » au bac qui vous a échappé à quelques dixièmes de points près, la place de 15e dans un concours où seuls les dix premiers étaient admis ou encore le permis de conduire que vous n’avez pas obtenu du premier coup ! Ces premières défaites sont souvent très douloureuses et entament la confiance en soi. Ils refroidissent votre ambition et tempèrent vos ardeurs.

Et pourtant, vous devez accepter que les échecs fassent partie de la vie. D’ailleurs, ils peuvent être d’excellents tremplins pour faire le point sur ce qui vous a manqué pour réussir et repartir vers d’autres défis. Ne pas atteindre son but à la première tentative ne doit pas vous faire renoncer. Rappelez-vous ce que disait Winston Churchill, « le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ».

Enfin, n’oubliez jamais qu’en renonçant à vouloir décrocher la lune, vous n’êtes même pas certain d’éviter la chute. Par contre, ce qui est sûr c’est que vous allez vous priver de l’ivresse des cimes !

Les 4 piliers fondateurs pour savoir comment se fixer des objectifs et les atteindre

Éliminer ses croyances limitantes

Les croyances limitantes sont liées à notre éducation et à nos expériences quotidiennes. Elles conditionnent nos actions. Ces actions entraînent des résultats que nous évaluons, ce qui a pour conséquence d’engendrer à nouveau des croyances. C’est ainsi que se construit notre destinée. Si nous démarrons dans la vie avec le sentiment de ne pas être à la hauteur, le premier écueil ne pourra que conforter nos croyances limitantes jusqu’à en faire un véritable handicap.

La confiance en soi est souvent fragile surtout chez les personnes qui ont entendu pendant leur enfance et leur adolescence des propos dévalorisants (« tu es vraiment maladroit », « tu n’arriveras jamais à rien dans la vie », « tu es bête » …). Ce style d’éducation met en place des croyances limitantes qui les freinent et les empêchent de sortir de leur zone de confort pour se lancer dans de nouvelles entreprises.

Si c’est votre cas, commencez par éliminer toutes ces petites phrases qui vous trottent dans la tête. Elles vous bloquent, tel un pigeon sur votre épaule qui vous répèterait sans cesse : « tu n’y arriveras pas ». Elles vous empêchent de révéler tout votre potentiel et vos talents.

Vérifier que ses objectifs sont compatibles avec ses valeurs

Imaginons que vous visiez un poste à responsabilité à la DRH, il faudra que vous en acceptiez tous les aspects. Serez-vous capable de vous séparer de salariés qui sont défaillants ou de les réorienter sans états d’âme ? Votre vision de ce qui est bon et apporte du sens est-elle compatible avec celle de votre entreprise ? Voilà des points importants que vous devez vérifier pour ne pas tomber dans la dissonance cognitive ; cette situation d’inconfort psychologique qui nous guette lorsque nos actions ne sont pas en accord avec nos convictions.

Décrocher la lune… Oui, mais pas n’importe comment

Se fixer des objectifs ambitieux, c’est bien… à condition qu’ils soient objectivement atteignables. C’est ici que s’inscrit toute la différence entre l’audace et la témérité. Si le manque de confiance en soi est préjudiciable, la surestimation de ses capacités l’est tout autant. Certains buts peuvent être envisageables, même s’ils demandent d’acquérir des compétences complémentaires, tandis que d’autres ne le seront jamais.

A 12 ans, je rêvais d’être spationaute !

J’ai d’ailleurs retrouvé cette caricature de moi en combinaison spatiale dessinée par le sulfureux Eddy Munerol pour mon anniversaire.

Aujourd’hui, je me prends à rêver de monter un jour dans un vol autour de la terre, pour contempler du ciel la merveilleuse planète sur laquelle nous vivons, et ses couleurs chatoyantes bleues et vertes parsemées de la blancheur des nuages…qui sait ?!

Faire le bilan de ses compétences et de ses expériences

Vouloir décrocher la lune, c’est excitant et cela peut vous mettre dans un état d’euphorie qui vous ferait oublier de vérifier que vous êtes vraiment prêt pour tenter l’aventure. C’est d’ailleurs une des principales raisons des échecs. On s’enthousiasme, on démarre au quart de tour… puis on s’aperçoit qu’on n’a pas toutes les cartes en main pour mener à bien chaque étape qui doit nous conduire au succès.

En faisant le bilan de vos compétences et de vos expériences, vous découvrirez peut-être qu’il vous manque quelques éléments pour parvenir à votre objectif. Ce sera alors le moment d’utiliser vos ressources internes et externes pour progresser. Suivre une formation, faire appel à votre réseau pour vous accompagner sur le chemin de la réussite… Il existe de nombreuses façons de compléter ses acquis. Cela a un coût, mais il faut se donner les moyens de ses ambitions. Vous devez considérer cet investissement comme une pierre supplémentaire pour construire votre avenir.

Un objectif ambitieux demande de planifier toutes les étapes

Une fois que vous vous sentez prêt à vous lancer vers votre objectif, il faut planifier les étapes intermédiaires qui vous mèneront au sommet. N’oubliez pas que plus votre ambition est élevée, plus elle demande une bonne organisation. Faire l’impasse sur ce passage obligé, c’est comme se lancer dans le vide sans filet et en fermant les yeux. Avouez que ce serait vraiment dommage de ne pas atteindre votre but uniquement parce que vous avez confondu vitesse et précipitation.

Viser un objectif ambitieux pour décrocher la lune, c’est vivre intensément et profiter de toutes les circonstances opportunes qui se présentent à vous. Et le monde qui arrive va demander à chacun de redoubler d’audace et de facultés d’adaptation. Alors, ne vous contentez pas d’un rôle secondaire, préparez-vous à l’ascension et dans quelque temps vous planterez le drapeau de la victoire sur la cime de votre choix.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves

Guide offert : Faire progresser sa rémunération jusqu'à + 20% en 1 an, et gagner 10 ans pour atteindre le poste de ses rêves